Tuskaland

CONFERENCE BORDEAUX

En 1911, les historiens normands ont choisi de ne pas étudier les invasions vikings au sud de la Loire.  De leur côté, les historiens gascons ont théorisé une "sanctuarisation" de l'Aquitaine qui aurait préservé notre région des invasions. Ce double constat explique pourquoi personne n'a compris le rôle central et très particulier de la Gascogne dans l'histoire des invasions. Les Vikings restèrent manifestement maîtres de Bordeaux pendant près d'un siècle et marquèrent de leur empreinte l'identité gasconne.  

 

Idaboll Viking Aquitaine Gascogne Supery Normands Invasions